Chimères n°84 - Avec Jean Oury

Jean Oury n’a jamais cessé de l’affirmer : dans l’abord de la folie, le plus petit détail, un simple geste ou un sourire peuvent avoir une valeur inestimable. Ce souci de l’ambiance, ces paroles qui soignent, cet humour, cette bienveillance, ces moments féconds au cours desquels une existence parfois bifurque constituent l’arrière fond sensible dont ce numéro de Chimères se veut l’écho, nourri d’expériences, de témoignages et de récits souvent placés sous le signe d’une « vraie rencontre ». Une sorte de constellation affective où les voix de plusieurs générations de patients, de « psychistes », d’artistes, d’amis proches ou de compagnons de route se mêlent pour composer un portrait multiple, polyphonique, de l’homme qui a tracé « son chemin en marchant » et a su s’adresser, avec une qualité de parole incomparable, à ce qu’il y a de plus singulier en chacun.

Voir sur le site du CAIRN :
https://www.cairn.info/revue-chimeres-2014-3.htm

Divers

Vivre avec la folie
par Olivier Apprill
L’élève Tabard
par Jean Oury

Histoire(s)

Le temps de la transmission
par Laure Murat
Tosquelles et Oury, parce que c’était eux...
par Pierre Delion
Le psychiatre des champs et le désaliéniste urbain
par Paul Brétécher
Une réinvention permanente
par Patrick Chemla
Colère de Jean Oury
par Shigeru Taga
Hommage à Jean
par Ginette Michaud
Rebelle
par Patrick Coupechoux
Lettre à mes collègues « lacano-américains »
par Zorka Domic

La machine Oury-Félix

La Borde, jeudi, 18 h 30
par Danielle Roulot
Oury avec Félix
par Jean-Claude Polack
Une praxis, deux pensées
par Pierre Johan Laffitte
Le docteur Oury a toujours garé sa voiture au même endroit
par Emmanuelle Guattari
En compagnie d’Oury-Félix
par Brivette Buchanan , Lucien Martin
Le facteur C
par François Pain

Logique des sensations

Mezza voce
par Linda De Zitter
« Sor les gotes muse... »
par Olivier Apprill
L’effet retard
par Philippe Dockès
Toujours un témoin...
par Valérie Marange
« Louper la façade »
par Damien Cru , Jean Oury
Pour les oiseaux
par Alexis Forestier

Cliniques

Greffes d’espace et territorialités
par Anik Kouba
Et l’embarras, dans tout ça ?
par Christophe du Fontbaré
Un DU de psychothérapie institutionnelle
par Flora Fridja
Couscous, balais et distinctivité
par Mathieu Bellahsen , Benjamin Royer
Les syndicats, c’est l’objet « a »
par Mayette Viltard
« Pour qu’un schizophrène puisse s’y reconnaître... »
par Danielle Sivadon , Jean Oury
Une approche sensible du soin
par Amaro de Villanova

Paradigme esthétique

Remuer ciel et terre
par Claude Rabant
Le clown et le conférencier
par Catherine Vallon , Jean Oury
Un endroit où l’on peut aller et, pour un moment, « être libre de penser à ce que l’on va faire »
par Alejandra Riera
Cher Monsieur
par Nicolas Philibert
Tourné vers ce qui me regarde
par Patrick Faugeras

Constellations

Ceci n’est pas un hommage, tout au plus un témoignage
par Danielle Roulot
Persistance de l’image
par Joris De Bisschop
Le songe du grand
par Agnès Bertomeu
Jeune homme
par Pierre Babin
Les bulles de savon
par Clara Novaes
Tant de chemins décroisés
par Clinique de La Borde
Funambule en avant
par Ariane Hofmans
Souvenirs de l’homme penché
par Aulde Leray

Lu, vu, entendu

Lu, vu, entendu
par Anne Querrien