Chimères n ° 11 : L’hétérogenèse machinique

par Félix Guattari

L’usage voudrait que l’on parle de la machine comme d’un sous-ensemble de la technique. Il faudrait considérer plutôt que la problématique des techniques est placée plutôt sous la dépendance de celle des machines, et non l’inverse. La machine serait préalable à la technique au lieu d’en être l’expression.
Le machinisme est objet de fascination, quelquefois de délire. Il en existe tout un « bestiaire » historique. Depuis l’origine de la philosophie, le rapport de l’homme à la machine est une source d’interrogation. Aristote considère la techné a pour mission de créer ce que la nature est dans l’impossibilité d’accomplir. De l’ordre du « savoir » et non du « faire », elle interpose entre la nature et l’humanité une sorte de médiation créative dont le statut d’intercession est source de perpétuelle ambiguïté. (...)

Voir aussi