E. Pisani analyse ce que fut la position spécifique de la France durant la guerre du Golfe. Il met l’accent sur l’ambiguïté — ou la perversité — de la politique américaine (du «  nouvel ordre économique  ») au Proche-Orient. Il tente de définir les conditions d’une «  grande Méditerranée  », d’une alliance véritable, économique et culturelle, avec le monde arabo-musulman.
Voir sur le site du CAIRN :
https://www.cairn.info/revue-chimeres-1991-3-page-7.htm
Publié dans le numéro

Chimères n°13 - Autres terrains, autres politiques