Voilà pourquoi l’Europe est muette

par Slavoj Žižek
Le regard de l’Europe sur la crise yougoslave n’est pas neutre et innocent  : il détermine en grande partie le comportement des acteurs du drame. Il fonctionne comme un miroir déformant où ceux-ci puisent une justification à leurs actions. La tragédie yougoslave joue pour l’Europe le rôle d’une métaphore de ce qui pourrait se passer dans l’ex-Union soviétique. Le désir profond de l’Europe est que cesse au plutôt ce désordre inquiétant. Comment alors ne pas manifester une certaine indulgence pour les tenants de l’ordre, fussent-ils violents  ?
Voir sur le site du CAIRN :
https://www.cairn.info/revue-chimeres-1992-2-page-11.htm
Publié dans le numéro

Chimères n°16 - Trop près, trop loin